Información
Equipo Nizkor
        Tienda | Donaciones online
Derechos | Equipo Nizkor       

27mai15


Lettre au Président de l'Université Sorbonne Nouvelle à l'occasion de la remise des insignes du Doctorat Honoris Causa à Mme. Bachelet pour ses "valeurs d'action et d'humanité"


Bruxelles, le 27 mai 2015

Monsieur François Weil, Recteur des Académies et Chancelier des Universités,
Monsieur Carle Bonafus-Murat, Président de l'Université Sorbonne Nouvelle ,

Le dix novembre 2010 le Comité de votre Université a remis à Madame Bachelet les insignes de Docteur Honoris Causa. Dans sa vidéo de remerciement Madame Bachelet réitère son engagement dans la tâche de rendre la dignité à d'autres êtres humains .

Ce huit juin 2015 Madame Bachelet recevra de votre part, pour la deuxième fois, la même reconnaissance et gratification. C'est donc avec le plus grand espoir que je reprends cette déclaration de Madame Bachelet pour vous faire part de ma plus profonde inquiétude quant à la santé physique et morale des Anciens Prisonniers Politiques Chiliens actuellement encore en grève de la faim à travers tout le pays.

Rendre la dignité à ces Résistants et défenseurs des Droits de l'Homme est un devoir de mémoire urgent que Madame Bachelet se doit d'assumer du vivant de ces grévistes. Leur moyenne d'âge est de soixante cinq ans ! Leur santé à déjà été extrêmement détériorée par les tortures et les emprisonnements passés ! Encore une fois ils mettent en péril leurs vies et comme de par le passé, en Résistants déterminés, ils irons jusqu'au bout de leurs engagements.

Je tiens à vous rappeler que l'élection démocratique de Madame Bachelet n'aurait jamais pu voir le jour sans leur Résistance. Il y a lieu de s'insurger face au constat qu'il faille recourir à une grève de la faim pour que ces Anciens Prisonniers Politiques se fassent entendre et ce sous le deuxième mandat présidentiel de Madame Bachelet !

Toujours en 2010 et dans le même remerciement, Madame Bachelet vous déclarait :

L'Histoire n'avance que grâce à ceux qui n'ont pas peur du changement .

Or elle sait parfaitement bien que les changements si nécessaires à l'ensemble de la société chilienne ne peuvent intervenir en maintenant une Constitution Pinochetiste qui impose l'impunité et empêche toute justice. Les Anciens Prisonniers Politiques Chiliens actuellement en grève de la faim illimitée ont largement mérité la reconnaissance de leur qualité de Résistants et on leur doit Justice et Réparation !

Il est du devoir de Madame la Présidente du Chili, qui jouit d'une majorité au Sénat, d'être à la hauteur de ses déclarations. Il est de mon devoir de mémoire et conscience d'en appeler au votre afin que cette très haute distinction soit réellement honorée dans les actes de Madame Bachelet.

Monsieur François Weil, Monsieur Carle Bonafus-Murat, j'ose espérer que vous ne serez pas insensibles à cet appel et que votre amicale proximité avec Madame Bachelet pourra faire entendre la juste cause des Anciens Prisonniers Politiques Chiliens.

Ou alors il faudra que cette actuelle Présidence Chilienne endosse la lourde responsabilité de la possible mort de l'un des Résistants et l'échec d'une politique où la mémoire Historique est bafouée et niée.

Veuillez, Monsieur Weil et Monsieur Bonafus-Murat, agréer mes respectueuses salutations et accueillir l'immense espoir que j'adresse à votre bienveillante influence.

Bien à vous,

Marcia Paz Antognini Silva
Waldemar Antognini

Tienda Donaciones Radio Nizkor

DDHH en Chile
small logoThis document has been published on 02Jun15 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.