Informations
Equipo Nizkor
        Bookshop | Donate
Derechos | Equipo Nizkor       

09fév17


Le chef de la CIA à Ankara


Le chef de la CIA, Mike Pompeo, va effectuer une visite en Turquie aujourd'hui, ont annoncé hier de hauts responsables à Ankara au lendemain d'un entretien téléphonique entre les présidents turc et américain qui ont convenu de coopérer en Syrie. Lors de sa visite, M. Pompeo doit notamment évoquer avec les dirigeants turcs la question des milices kurdes en Syrie, soutenues par Washington au grand dam d'Ankara qui les considère comme des groupes terroristes liés au Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK), selon une source à la présidence turque.

Le président Recep Tayyip Erdogan a appelé Washington à ne plus soutenir ces milices lors de son entretien téléphonique mardi soir avec son homologue américain Donald Trump.

M. Pompeo et ses interlocuteurs turcs discuteront également du cas du prédicateur turc Fethullah Gülen installé aux Etats-Unis et à qui Ankara impute le putsch avorté de juillet contre le président Erdogan.

La Turquie a réclamé à de nombreuses reprises l'extradition de M. Gülen mais s'est toujours heurtée au refus de Washington qui a fait valoir que toute décision en ce sens était du ressort de la justice. Les divergences turco-américaines sur ce dossier et celui des milices kurdes syriennes ont été une source permanente de tension entre Ankara et Washington sous l'administration de Barack Obama.

Le principe de la visite de M. Pompeo a été arrêté lors de l'entretien téléphonique entre MM. Erdogan et Trump, le premier entre les deux hommes depuis l'investiture du nouveau Président américain.

Les deux hommes se sont en outre mis d'accord pour agir ensemble à Raqa et al-Bab , deux fiefs syriens du groupe Etat islamique (EI), selon la source à la présidence turque.

La Turquie a engagé fin août une offensive dans le nord de la Syrie pour en chasser l'EI ainsi que les milices kurdes. Mais l'armée turque, qui agit en soutien à des groupes rebelles syriens, s'enlise à Al-Bab où elle a essuyé des pertes importantes ces dernières semaines.

MM. Trump et Erdogan ont par ailleurs abordé la question de la création de zones de sécurité en Syrie, la crise des réfugiés ainsi que la lutte contre le terrorisme, selon la source turque. Le président Trump a renouvelé le soutien américain à la Turquie en tant que partenaire stratégique et allié de l'Otan, et apprécie toutes les contributions dans la campagne contre le groupe Etat islamique , a pour sa part indiqué la Maison-Blanche dans un communiqué.

[Source: El Joudhahid, Aps, Alger, 09fév17]

Bookshop Donate Radio Nizkor

State of Exception
small logoThis document has been published on 10Feb17 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.