Information
Equipo Nizkor
        Bookshop | Donate
Derechos | Equipo Nizkor       

28aoû14


Les Américains font la chasse aux sous-marins chinois


La rivalité USA-Chine passe sur le plan militaire: un chasseur chinois a décollé pour intercepter un avion américain, qui avait pour mission de découvrir les itinéraires des sous-marins nucléaires de la République populaire, écrit jeudi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Le Pentagone a déployé à cet effet six avions de reconnaissance flambant neufs au Japon dont les vols, couplés aux données satellites, indiquent que la Chine est en train de moderniser sa flotte sous-marine. L'arsenal nucléaire de cette dernière reste largement inférieur à celui de l'Amérique, mais Pékin compte bien protéger ses secrets militaires. Selon les experts, la rivalité entre les deux puissances ne fera que croître.

Un chasseur chinois accompagnait, le 19 août dans les eaux internationales non loin de l'île Hainan, l'avion de reconnaissance américain P-8 Poseidon. Washington a exprimé une protestation diplomatique à Pékin mais les USA n'ont pas expliqué, pour des raisons évidentes, ce que faisait cet appareil chargé d'équipements électroniques près des côtes chinoises.

"On suppose qu'il espionnait les sous-marins nucléaires chinois", écrit le Wall Street Journal. D'après le Pentagone, Pékin accroît rapidement sa flotte sous-marine, notamment les engins de classe Jin dotés de missiles. Au moins deux d'entre eux sont manifestement stationnés sur l'île Hainan, où un port sous-marin a été construit.

Le général Viktor Essine, ex-chef d'état-major des Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN), a déclaré que la marine chinoise disposait de quatre sous-marins - un ancien et trois nouveaux - embarquant des missiles nucléaires d'une portée de 8 000 km. "Ils ne sortent pas dans l'océan car les marins chinois n'ont pas encore cette expérience. Ils manúuvrent dans les eaux côtières. Cependant, la puissance de la flotte sous-marine augmente. Deux sous-marins sont en cours de construction et d'ici 2020 on en comptera dix. Chacun transportant 12 missiles à têtes multiples", relève l'expert.

Le P-8 est le tout nouveau chasseur de sous-marins américain, dont six exemplaires ont été projeté au Japon en décembre dernier. Hormis cet appareil de reconnaissance, les activités des sous-marins chinois sont également surveillées par les satellites, les navires et les sous-marins américains.

Une altercation a failli se produire en 2009, quand un navire américain a plongé une sonde destinée à détecter des sous-marins. Il a été pris en chasse par cinq navires chinois et un avion militaire tournait autour du bâtiment. Les USA ont qualifié les actions des Chinois de "téméraires", alors que la Chine a déclaré que le navire américain "menait des recherches illégales dans sa zone économique exclusive de 200 milles nautiques".

Selon les publications de la Federation of American Scientists (FAS), l'arsenal nucléaire de la Chine compte environ 250 ogives. L'Amérique possède 2 014 ogives déployées, sachant que mille restent en réserve. Si ces informations sont exactes, l'accroissement du potentiel chinois est donc compréhensible.

D'après les experts russes, la Chine crée des forces armées capables d'attaquer partout en Asie-Pacifique et d'assurer la protection de ses intérêts économiques en Afrique, en Amérique Latine et au Moyen-Orient, alors que les investissements chinois dans ces régions ont dépassé 400 milliards de dollars et que la situation y est instable. Jusqu'à présent, la Chine n'avait jamais revendiqué le premier rôle dans le règlement de conflits, mais s'y prépare. Par conséquent, Pékin constitue des forces armées adaptées à un usage global.

La Chine forme sa propre aviation de transport militaire stratégique. Elle s'entraîne à effectuer des ravitaillements multiples en vol, travaille également son déploiement sur des théâtres d'opérations éloignés. Des exercices sont périodiquement organisés avec la Turquie: des SU-27 chinois participent alors à des combats aériens sur des aérodromes turcs.

Enfin, deux porte-avions sont en cours de construction, ainsi qu'une grande série de porte-hélicoptères et de bâtiments de débarquement universels. La flotte élargit progressivement la zone géographique de ses exercices en organisant des manúuvres au large de l'Afrique et de l'Amérique Latine. La Chine a donc l'intention de devenir une superpuissance non seulement sur le plan économique, mais également militaire.

[Source: Ria Novosti, Moscou, 28aoû14]

Tienda de Libros Radio Nizkor On-Line Donations

East China Sea Conflict
small logoThis document has been published on 29Aug14 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.