Informations
Equipo Nizkor
        Bookshop | Donate
Derechos | Equipo Nizkor       

05mar14


Les éventuelles sanctions US sans effet pour l'économie russe (sénateur)


Les éventuelles sanctions américaines n'auront aucun effet sur l'économie russe, a déclaré mercredi à Moscou le président du comité international du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Mikhaïl Marguelov.

Les rapports économiques et commerciaux entre la Russie et les Etats-Unis "sont si modestes que même leur interruption totale n'aura pas d'effet notable sur l'économie russe", a indiqué M. Marguelov commentant l'intention du Sénat américain d'adopter des sanctions à l'encontre de Moscou sur fond de montée de tensions autour de l'Ukraine et de la Crimée en particulier.

"Les investissements réciproques sont eux aussi modestes. Les Américains n'investissent pas dans le secteur réel de l'économie russe, mais dans les spéculations boursières. Une éventuelle interdiction des opérations en dollars, dans le cas où elle serait adoptée, sapera la confiance déjà très modeste à l'égard des instruments américains", a-t-il noté.

Le président de la sous-commission pour les affaires européennes du Sénat américain Chris Murphy a déclaré mardi que le Sénat pourrait adopter des sanctions contre les banques russes, appeler l'administration américaine à geler les actifs des institutions publiques et investisseurs privés russes, ainsi qu'introduire des restrictions consulaires pour les citoyens russes.

Les menaces de sanctions témoignent de la "folie des grandeurs" de l'administration américaine, selon M.Marguelov. "Nous ne vivons pas dans un monde unipolaire. Un isolement total est impossible, un isolement partiel n'aura pas d'effet (). Les sanctions sont un moyen peu efficace en général", a ajouté le membre du Conseil de la Fédération russe.

M. Marguelov a rappelé que la Chine avait récemment exprimé son soutien à la position russe à l'égard de l'Ukraine. Après mûre réflexion, "l'administration américaine n'adoptera pas de sanctions sérieuses à l'encontre la Russie", à son avis.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi dernier que le préjudice porté par d'éventuelles sanctions serait réciproque. "Dans le monde actuel où tout est lié et où tous les pays dépendent les uns des autres, il est bien entendu possible de causer un préjudice, ce serait un préjudice réciproque", a noté M.Poutine lors d'une conférence de presse.

Exprimant sa position personnelle, le conseiller du président russe Sergueï Glaziev a annoncé mardi qu'en cas de sanctions, la Russie pourrait renoncer totalement à l'usage du dollar, ce qui pourrait provoquer l'effondrement du système financier américain.

[Source: Ria Novosti, Moscou, 05mar14]

Tienda de Libros Radio Nizkor On-Line Donations

Russian Affairs
small logoThis document has been published on 06Mar14 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.