Informations
Equipo Nizkor
        Bookshop | Donate
Derechos | Equipo Nizkor       

28aoû14


Des occidentaux rejoignent les extrémistes au Moyen-Orient


La Maison Blanche a confirmé hier ce que beaucoup refusaient de croire jusqu'ici: des citoyens occidentaux se battent aux côtés des jihadistes, écrit jeudi le quotidien Novye Izvestia.

Un Américain de 33 ans a bien été tué en Syrie en combattant pour l'Etat islamique (EI), organisation qui a récemment diffusé la vidéo de la décapitation du journaliste américain James Foley. Les membres de ce groupe terroriste ont déjà dit vouloir s'en prendre à d'autres citoyens des Etats-Unis.

Ce n'est plus un secret pour personne: des citoyens occidentaux se battent aux côtés des jihadistes dans les points chauds du Moyen-Orient. Toutefois, l'annonce de la mort d'un nouveau combattant dont le passeport n'était pas arabe fait de nouveau la une de l'actualité: Douglas McCain, tué dans les combats à Alep, comme l'a confirmé la porte-parole du Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis, Kathleen Hayden.

McCain, né à Chicago et résidant dernièrement à San Diego, n'est pas la première victime de la guerre au Moyen-Orient parmi les jihadistes américains. Une infirmière de 33 ans originaire de Flint, Michigan, a été tuée l'an dernier dans des affrontements au nord de la Syrie. En mai dernier Moner Mohammad Abu-Salha, 22 ans, originaire de Floride et qui faisait très probablement partie du Front al-Nosra, a commis un attentat suicide avec un camion chargé d'explosifs.

Quant à Douglas McCain, 33 ans, il s'est converti à l'islam il y a 10 ans, prenant alors le nom musulman de Duale Khalid. Il avait alors qualifié cette conversion de "meilleure chose dans sa vie". Les pages de McCain sur les réseaux sociaux font l'éloge d'Allah et prédisent la victoire de l'islam sur toute la planète. Avant de devenir islamiste, McCain était passionné par le basketball et le rap. Il est manifestement arrivé en Syrie via l'Europe. Les proches de McCain, notamment sa sur Delecia, sont en état de choc: ils n'arrivent toujours pas à comprendre comment cette tragédie a pu se produire. Ils comprennent encore moins comment il a pu, en toute conscience, rejoindre un groupuscule qui s'est fixé pour objectif de persécuter des Américains. L'EI a promis de kidnapper et d'éliminer des "yankees" indépendamment du lieu où ils se trouvent après les frappes aériennes américaines contre les positions des islamistes en Irak.

Selon la CIA, plus de 12 000 étrangers combattent en Syrie dans les rangs de l'EI. Le Royaume-Uni est le principal "fournisseur" de combattants et le principal suspect dans l'assassinat du journaliste James Foley est le Britannique Abdel Bary. Certains Britanniques appellent à priver les islamistes de leur citoyenneté.

[Source: Ria Novosti, Moscou, 28aoû14]

Tienda de Libros Radio Nizkor On-Line Donations

Syria War
small logoThis document has been published on 29Aug14 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.