Informations
Equipo Nizkor
        Bookshop | Donate
Derechos | Equipo Nizkor       

29mar16

English | Русский | Español


Lettre d'Israël au sujet de la commémoration par l'Autorité palestinienne du massacre de la route côtière de 1978


Nations Unies
Conseil de sécurité

S/2016/286

Distr. générale
29 mars 2016
Français
Original : anglais

Lettres identiques datées du 28 mars 2016, adressées au Secrétaire général et au Président du Conseil de sécurité par le Représentant permanent d'Israël auprès de l'Organisation des Nations Unies

Je souhaite appeler votre attention sur un exemple, particulièrement scandaleux, de l'apologie du meurtre et de l'incitation à la violence auxquelles continuent de se livrer les institutions officielles de l'Autorité palestinienne.

Alors que, dans la même semaine, 35 personnes avaient été tuées lors d'une attaque terroriste à Bruxelles, l'Autorité palestinienne a décidé de commémorer l'anniversaire d'un massacre d'Israéliens par des terroristes palestiniens. Elle a organisé d'importantes manifestations publiques pour marquer le jour de l'année 1978 où a eu lieu le massacre de la route côtière , attaque abominable au cours de laquelle 38 civils innocents, dont 13 enfants, avaient été violemment assassinés. Lors de cette agression planifiée et menée de sang-froid, un groupe de terroristes palestiniens issus du Fatah et dirigé par Dalal Mughrabi avait tué par balle un touriste américain puis s'était emparé d'un bus plein de civils, avant d'en massacrer les passagers.

Le mouvement du Fatah de Mahmoud Abbas a organisé une des manifestations en question, au cours de laquelle les participants ont été invités à marquer le trente-huitième anniversaire de la mort en martyrs de Dalal Mughrabi, dite l'épouse de la Palestine , et de ses camarades fedayins . Cette manifestation s'est tenue sous les auspices du Croissant-rouge palestinien, organisation officiellement reconnue par le Comité international de la Croix-Rouge.

Alors que s'achève la soixantième session de la Commission de la condition de la femme, consacrée à l'autonomisation des femmes, les Palestiniens ont décidé de faire de Dalal Mughrabi un symbole pour les Palestiniennes.

Mughrabi est en effet considérée comme une héroïne nationale. Depuis des années, elle est prise comme modèle par la jeunesse palestinienne, en particulier les jeunes femmes. Plusieurs écoles, camps de vacances et places publiques ont été nommés en hommage à Mughrabi, qui a pourtant sur les mains le sang de 38 innocents.

Pendant que les dirigeants palestiniens célèbrent de façon révoltante la vie de terroristes coupables d'avoir assassiné de sang-froid des civils innocents, Israël continue d'essuyer des attaques quotidiennes. Depuis septembre 2015, les terroristes palestiniens ont tué 34 civils et fait des centaines de blessés.

Il existe d'ailleurs un lien direct entre l'apologie de terroristes tels que Mughrabi et la flambée de violences à laquelle nous devons faire face aujourd'hui. Cette incitation permanente ne fait qu'attiser la haine et la violence et pousse les terroristes palestiniens à lancer des attaques quotidiennes, avec les encouragements de l'Autorité palestinienne.

Malheureusement, la paix restera impossible à atteindre tant que le Président Abbas et les dirigeants palestiniens continueront de faire l'apologie de la violence et d'inciter au meurtre plutôt que d'essayer d'améliorer les conditions de vie de leur peuple. Il est inacceptable qu'on continue d'apprendre aux jeunes Palestiniens, génération après génération, à haïr les Israéliens et adorer des terroristes.

Je prie instamment le Conseil de sécurité de condamner l'apologie honteuse du meurtre d'Israéliens innocents faite par l'Autorité palestinienne et de s'élever contre la campagne d'incitation à la violence actuellement menée.

Je vous serais obligé de bien vouloir faire distribuer le texte de la présente lettre comme document du Conseil de sécurité.

L'Ambassadeur,
Représentant permanent
(Signé) Danny Danon


Bookshop Donate Radio Nizkor

Islamic paramilitary organizations
small logoThis document has been published on 05Oct16 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.