Information
Equipo Nizkor
        Derechos | Equipo Nizkor

07mar23


L'Éthiopie devient exportatrice de blé


Grâce aux réformes agraires mises en place ces dernières années, l'Éthiopie est devenue exportatrice de blé, a annoncé la ministre de la Planification et du développement.

Alors que la pression est retombée autour du conflit du Tigré ces dernières semaines, l'Éthiopie commence à recueillir les fruits de son développement agricole. Le pays s'attend même à des récoltes excédentaires cette année, qui lui permettront d'exporter son blé, a déclaré la ministre de la Planification et du développement, Fitsum Assefa.

"Nous nous sommes lancés dans un programme complexe de réformes structurelles il y a quatre ans [] Grâce à la méthode de culture en grappes du blé en utilisant l'irrigation, nous avons réussi cette année à produire un excédent de blé pour l'exportation ", a-t-elle déclaré.

La ministre a souligné l'importance du programme Green Legacy, qui a permis de planter plus de 25 milliards d'arbres en seulement quatre ans, dont des arbres agroforestiers qui permettent de fixer les sols et de favoriser les cultures.

Addis-Abeba voit grand

L'Éthiopie s'est engagée dans un programme à grande échelle de culture du blé, en misant notamment sur la modernisation de ses systèmes d'irrigation, particulièrement durant la période hivernale. L'objectif étant de produire 52 millions de quintaux de blé supplémentaires, comme le rapporte l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Le pays entend ainsi diminuer ses importations, qui ont explosé sous la pression d'une demande intérieure forte. L'Éthiopie était ainsi devenue le premier importateur de farine de blé d'Afrique subsaharienne, avec 300.000 tonnes acquises sur l'exercice 2020/2021, en provenance principalement de Turquie et d'Inde, selon le Département américain de l'Agriculture.

Frappée par plusieurs famines dans les années 1980, l'Éthiopie avait de nouveau suscité l'inquiétude dans le sillage du conflit du Tigré. Après 15 mois de conflit, près de 40% des Tigréens souffraient d'un manque extrême de nourriture, expliquait ainsi l'Onu en janvier 2022. La cessation des hostilités avait cependant permis aux premiers convois alimentaires de ravitailler la région.

Début décembre, l'Éthiopie avait également bénéficié de livraisons de céréales ukrainiennes, dans le cadre du programme humanitaire ukrainien "Grain from Ukraine".

[Source: Sputnik Afrique, Moscou, 07mar23]

Equipo Nizkor Radio Nizkor

DESC
small logoThis document has been published on 08Mar23 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.