Informations
Equipo Nizkor
        Bookshop | Donate
Derechos | Equipo Nizkor       

31juil13


Le père d'Edward Snowden veut se rendre en Russie


Lon Snowden, père de l'ex-agent de la CIA responsable de fuites sur le programme de surveillance américain PRISM, a annoncé sur les ondes de la chaîne Rossiya 24 qu'il envisageait de se rendre en Russie pour pouvoir rencontrer son fils.

"Dès que les circonstances le permettront (), j'irai sans doute en Russie. Je ne vais pas en discuter avec le FBI. Je suis un citoyen des Etats-Unis, je suis le père d'Edward Snowden et je n'ai pas à m'en excuser. J'aime mon fils, je suis fier de lui et je pense que si nous partons en Russie, nous en aurons des motifs légitimes", a indiqué M.Snowden.

Il a avoué que le FBI lui avait proposé il y a quelques semaines de rendre visite à son fils à Moscou, ajoutant qu'il avait rejeté cette proposition de peur de devenir un outil de pression sur Edward.

Lon Snowden a en outre donné raison à son fils, soulignant que chaque individu avait droit à la vie privée.

"Chacun d'entre nous a droit à la confidentialité. Le droit de rentrer chez soi, de fermer la porte et de bénéficier d'une liberté, () de s'exprimer sans être surveillé. Je tiens à souligner que non seulement [les révélations de son fils sur l'espionnage des services secrets américains] valaient la peine, mais que c'était même une nécessité. Car, faute de telles informations, imaginez-vous ce qui se serait passé dans cinq ou dix ans", a ajouté le père de l'agent fugitif.

M.Snowden père a déclaré que s'il était à la place de son fils, il resterait en Russie, et il a espéré que Moscou accorderait l'asile provisoire à ce dernier.

Il a dit également ne pas croire qu'Edward bénéficierait d'un procès équitable aux Etats-Unis.

"J'ai vu à la télévision les interventions de membres du Congrès qui affirmaient qu'il était coupable. A mon avis, c'est inacceptable. Je ne fais aucune confiance au procureur général US", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il craignait que son fils ne soit condamné à la peine capitale.

En commentant la proposition de boycotter les Jeux olympiques de Sotchi, avancée par un sénateur US comme mesure de reposte à l'octroi éventuel de l'asile à Edward Snowden, le père du lanceur d'alerte a répondu ne pas croire au succès de cette initiative.

"Je ne pense pas que le peuple américain soutienne cette idée. J'aimerais bien assister aux Jeux olympiques d'hiver et j'attends cet événement avec impatience", a conclu Lon Snowden.

Edward Snowden est recherché aux Etats-Unis pour avoir révélé l'existence d'une décision judiciaire autorisant les services secrets américains à contrôler les communications téléphoniques assurées par l'opérateur Verizon. Il a en outre divulgué des informations sur le programme de surveillance électronique PRISM permettant à la NSA de recueillir les données personnelles d'utilisateurs d'Internet.

Washington estime que ces fuites ont causé un préjudice énorme à la sécurité nationale des Etats-Unis et réclame l'extradition du lanceur d'alerte.

Ce dernier se trouve depuis 23 juin dans la zone de transit de l'aéroport Cheremetievo de Moscou, son passeport étant annulé par les autorités américaines. Le 16 juillet, il a présenté sa demande d'asile à la Russie.

Le président Poutine avait déclaré début juillet que M. Snowden pourrait rester sur le sol russe à condition de cesser ses activités nuisant aux intérêts des Etats-Unis.

[Source: Ria Novosti, Moscou, 31juil13]

Tienda de Libros Radio Nizkor On-Line Donations

Privacy and counterintelligence
small logoThis document has been published on 31Jul13 by the Equipo Nizkor and Derechos Human Rights. In accordance with Title 17 U.S.C. Section 107, this material is distributed without profit to those who have expressed a prior interest in receiving the included information for research and educational purposes.